Accueil > Actualités > Evenements > Trophées des entreprises du Puy-de-Dôme : les dix ans de politique handicap de Michelin
Actualites TranshandActualités
Evenements

Trophées des entreprises du Puy-de-Dôme : les dix ans de politique handicap de Michelin

Trophées des entreprises du Puy-de-Dôme : les dix ans de politique handicap de Michelin

Depuis plus de dix ans, Michelin a engagé une politique d’intégration des personnes handicapées. Aujourd’hui formalisée par une Mission handicap. © Rémi DUGNE
Depuis plus de dix ans, Michelin a engagé une politique d’intégration des personnes handicapées pour leur permettre d’accéder à un emploi, les maintenir dans des postes adaptés à leur handicap et garantir les mêmes processus de recrutement. Il concourt aux Trophées des entreprises du Puy-de-Dôme dans la catégorie « Handi responsabilité ».

Bibendum sourit et tend la main. Sur fond bleu Michelin, se détachent à côté de lui deux mots clés : « Mission handicap ».

Depuis plus de dix ans, Michelin a engagé une politique d’intégration des personnes handicapées. Aujourd’hui formalisée par cette Mission handicap, avec un référent national Michelin et des référents sur chacun des seize sites français du manufacturier.

Cette politique se concrétise par trois axes de travail

Il s’agit permettre aux travailleurs handicapés d’accéder à un emploi, de les maintenir dans des postes adaptés à leur handicap et de garantir les mêmes processus de recrutement, de gestion et de formation pour tous.

Une convention nationale avec l’Agefiph

En 2017, Michelin a renforcé sa politique en signant une convention nationale avec l’Agefiph (Association nationale de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) sur trois ans.

Un taux d’emploi de 7 % des personnes handicapées

En effet, avec un taux d’emploi de 7 % des personnes handicapées, « Michelin est convaincu que ses salariés reconnus travailleurs handicapés participent au progrès et à l’innovation de l’entreprise », assure Sylvie Josse, responsable Mission handicap France.

Cette mission a également pour objectif de mobiliser l’ensemble des acteurs, de coordonner le dispositif, d’impulser des actions de sensibilisation et d’aider les responsables de site à « accompagner les salariés fragilisés par des problématiques de santé dans le droit fil des valeurs de Michelin ».

Au-delà, c’est toute la politique de recrutement que Michelin modifie touche par touche :

« Ce que l’on souhaite, c’est être une entreprise handi-accueillante avec un grand “H” et le faire savoir aux personnes qui recherchent un emploi. »

CHARLES FIESSINGER
(Manager diversité au sein de la manufacture)

Objectif, assure-t-il, « doubler le recrutement des personnes handicapées pour qu’elles représentent 4 % de nos embauches en 2019 ».

Lutter contre les stéréotypes

Y compris dans les métiers de l’industrie, vers lesquels les demandeurs d’emploi handicapés ont rarement le réflexe de se tourner.

Dans un entretien à l’Agefiph, c’est le message que fait passer Eliette Cordonnier, en charge du recrutement des agents de production chez Michelin :

On sait s’adapter aux besoins des personnes, on sait aussi les former à nos métiers. Le plus difficile, pour nous, est d’aller chercher des candidats qui ignorent qu’ils peuvent venir chez nous.

Michelin engage également des actions de sensibilisation pour lutter contre les stéréotypes.

En avril, la manufacture a par exemple participé à l’opération nationale « DuoDay », consistant à accueillir le temps d’une journée une personne en situation de handicap en duo avec un collaborateur volontaire.

« Cette opération est vraiment en lien avec la convention nationale que nous avons signée avec l’Agefiph, notamment sur le volet recrutement de personnes handicapées et sensibilisation de nos salariés. Nous avons constitué vingt-quatre binômes sur l’ensemble de nos sites, dont quatorze dans le Puy-de-Dôme », explique Sylvie Josse.

Et Charles Fiessinger d’ajouter :

Michelin a la conviction que la diversité accompagnée crée de la valeur. Si nous voulons que nos entreprises fonctionnent, nous avons besoin de tout le monde.

En 2018, Michelin a recruté?53 personnes en situation de handicap.

Michelin est nommé aux Trophées des entreprises du Puy-de-Dôme dans la catégorie « Handi responsabilité ». La soirée de remise de prix aura lieu le 5 février à Polydome, à Clermont-Ferrand. Cliquez ici pour y assister.

Article publié par La Montagne – Entreprendre – Par Cécile Bergougnoux le 29/01/2019 à 11h30

AGEFIPH Opcalia Cap emploi MEDEF APRR Groupe IGS Crédit Agricole IRAM Renault Trucs

Mentions légales