Accueil > Actualités > Non classé > Taux de chômage, offres d’emploi collectées… La photographie de l’emploi dans le Puy-de-Dôme
Actualites TranshandActualités

Taux de chômage, offres d’emploi collectées… La photographie de l’emploi dans le Puy-de-Dôme

La 13e édition de l’opération « 1 Semaine pour 1 Emploi » se déroule, dans le Puy-de-Dôme, du 4 au 12 octobre : 15 rendez-vous avec plus de 500 postes à pourvoir. N’y allez pas sans quelques billes. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’emploi dans le Puy-de-Dôme.
Taux de chômage, offres d'emploi collectées... La photographie de l’emploi dans le Puy-de-Dôme

Pôle emploi: 1er job dating de l’aide à domicile. © Elise BAIERA

Taux de chômage

Au 1er trimestre 2018, le taux de chômage dans le Puy-de-Dôme est de 7,9 %, soit une baisse de 0,4 point, comme pour l’Auvergne-Rhône-Alpes, l’un des plus faibles après les régions pays de la Loire, Bretagne et Bourgogne Franche-Comté (9,2% en France hors Mayotte).

Demandeurs d’emploi

53.670 Puydomois sont inscrits à Pôle Emploi. Dont 30.760 n’ont exercé aucune activité au cours du dernier mois.

Offres d’emploi collectées

35.130 offres ont été collectées entre juillet 2017 et juin 2018. Soit 9,5 % de plus sur un an, ce qui montre la dynamique de la création d’emplois. D’autant que la moitié, 17.846 offres, concernent des emplois de plus de six mois (en augmentation de 10 %).

Inadéquation de l’offre à la demande

Les principaux métiers recherchés par les demandeurs d’emploi : assistance auprès d’enfants, nettoyage de locaux, vente en habillement et accessoire de la personne… ne correspondent pas vraiment aux principaux métiers recherchés par les employeurs : cuisinier, serveur en restauration, magasinage et préparation de commandes …

D’où l’importance du plan Investissement des compétences : 67 millions d’euros pour des formations en Auvergne-Rhône-Alpes.

Insertion

Pour les personnes les plus éloignées de l’emploi, l’État consacre 8 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme pour l’insertion par l’activité économique. Dans le département, 51 structures se mobilisent.

Contrats aidés

Les contrats emploi compétences ont succédé aux contrats aidés. Ils ont pour objectif de mieux encadrer le retour à l’emploi avec l’obligation de tutorat et de formation. Dans le Puy-de-Dôme, l’État finance 1.000 contrats de ce type. Selon, le préfet, Jacques Billant, au 20 septembre, près de 50 % ont déjà été signés.

Dispositifs jeunes

Les moins de 26 ans sortis du cursus scolaires sont accompagnés par les Missions locales. En 2017, le préfet souligne que 3.000 jeunes ont bénéficié d’un parcours d’accompagnement contractualisé.

Par ailleurs, 4.000 jeunes ont bénéficié du dispositif Garantie Jeunes depuis son lancement en 2015. 580 jeunes sont actuellement engagés dans le dispositif. Lequel obtient de bons résultats : 80 % des jeunes ont pu bénéficier d’un emploi, d’une formation ou d’une autre sortie positive.

Handicap

Le taux de chômage des personnes handicapées est toujours deux fois plus important. Par contre, dans la Puy-de-Dôme, la représentante de l’Agefiph, Frédérique Chabosson, note « des avancées malgré un contexte difficile ».

Selon les dernières données de 2016, 55 % des établissements du Puy-de-Dôme soumis à l’obligation d’emploi des personnes handicapées atteignent 6 % de personnes handicapées dans leurs effectifs. Soit 430 établissements sur les 778 assujettis. Seulement 52 établissements ont un taux d’emploi nul.

Et ces données ne tiennent pas compte des actions des entreprises de moins de 20 salariés qui ne sont pas soumises au taux d’emploi. Justement, pour offrir une meilleure photographie, une réforme votée en août prévoit de recueillir l’ensemble des données. De même, le taux de 6 % devient un taux minimum révisable tous les cinq ans. Un second volet de réflexion porte sur l’offre de service en direction des personnes handicapées.

 

Cécile Bergougnoux -www.lamontagne.fr – Publié le 21/09/2018 à 19h05

AGEFIPH Opcalia Cap emploi MEDEF APRR Groupe IGS Crédit Agricole IRAM Renault Trucs

Mentions légales