Accueil > Actualités > Actus > Emploi : Mentionner son handicap dans sa lettre de motivation ?
Actualites TranshandActualités
Actus

Emploi : Mentionner son handicap dans sa lettre de motivation ?

Comment obtenir un contrat professionnel quand on est en situation de handicap ?

Comme tout le monde, une personne en situation de handicap a le droit de travailler. Mais pour certains, l’accès à l’emploi est semé d’embûches et il est parfois très difficile d’aller au-delà de son handicap. Pourtant, chaque année, de nombreuses personnes handicapées trouvent du travail et arrivent à s’épanouir dans le monde de l’entreprise. Mais une question vous chiffonne : dois-je mentionner dans ma lettre de motivation mon handicap ? Nous allons vous donner tous nos conseils et astuces pour savoir comment rédiger une lettre de motivation lorsque l’on est en situation de handicap.

La différence entre handicap visible et invisible

En 2015, 12 millions de Français sur 65 millions sont touchés par un handicap. L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) estime que :

  • 13.4% des personnes en situation de handicap souffrent d’une déficience motrice,
  • 11.4% d’une déficience sensorielle,
  • 9.8% d’une déficience organique,
  • 6.6% d’une déficience intellectuelle ou mentale
  • et enfin de 2 à 3% de la population qui utilisent un fauteuil roulant.

Mais lorsque l’on parle de handicap, il faut faire la différence entre handicap visible et invisible. En effet, dans 85% des cas, le handicap ne s’aperçoit pas. Par exemple, une personne peut être reconnue en tant que travailleur handicapé suite à un accident de travail, une maladie. Dans ces cas, les experts conseillent de ne pas écrire votre état dans votre lettre de motivation. Si cela n’a pas d’incidence directe sur votre futur emploi, il n’est pas nécessaire d’en parler.

Si au contraire, votre handicap est visible, et que vous avez besoin d’aménagements spécifiques, il est donc nécessaire d’écrire dans votre lettre de motivation que vous êtes reconnu comme travailleur handicapé. N’ayez crainte, la loi L114-2 précise que « l’action poursuivie vise à assurer l’accès de l’enfant, de l’adolescent ou de l’adulte handicapé aux institutions ouvertes à l’ensemble de la population et son maintien dans le cadre ordinaire de scolarité, de travail et de vie ». Ce n’est pas parce que vous êtes en situation de handicap que vous ne trouverez pas d’emploi.

De quelle manière puis-je mentionner dans ma lettre de motivation que je suis travailleur handicapé ?

Comment trouver du travail quand je suis en situation de handicap ?
Il est nécessaire de mettre en avant vos compétences avant votre handicap

Une fois que vous savez dans quelle catégorie vous situer, voici les conseils pour mentionner votre handicap dans votre lettre de motivation. Si votre handicap est visible, il vaut mieux prévenir l’entreprise en amont. En effet, si votre venue nécessite des aménagements, le recruteur doit en être conscient. Mais comment l’évoquer ? Comme pour le CV, la lettre de motivation doit mettre en avant vos compétences et vos atouts pour intégrer une entreprise. Il ne faut donc pas mentionner votre handicap au début du texte, mais bien à la fin après avoir exposé au mieux vos connaissances et vos qualités. Mais attention : mettez-y les formes ! Ici, il n’est pas nécessaire de parler de son handicap de A à Z. Il faut le mentionner mais en y apportant des alternatives. Par exemple, vous êtes malvoyant. Vous pouvez proposer à votre recruteur des solutions, comme des logiciels d’agrandissement de police. Cela montre votre professionnalisme mais aussi votre réelle envie d’obtenir cet emploi. Ne restez pas focalisé sur votre handicap mais plutôt sur votre capacité à vous adapter. Le recruteur appréciera !

En revanche, si votre handicap n’est pas visible, comme dans 85% des cas, il n’est pas nécessaire de mentionner votre statut de travailleur handicapé au sein même de votre lettre de motivation. En effet, même si la loi interdit la discrimination à l’embauche, la réalité est bien plus rude. Mentionner votre handicap dès la lettre de motivation peut être un frein à votre embauche. Surtout, si vous postulez de manière classique dans une entreprise qui ne propose pas directement une politique en faveur des travailleurs handicapés. Il est préférable d’en discuter directement lors de l’entretien d’embauche si cela est nécessaire. Prenons un exemple : vous postulez pour un emploi de secrétaire administrative et votre handicap invisible se situe au niveau de vos jambes. Cela ne vous empêchera pas d’écrire des rapports ou de pianoter sur l’ordinateur. Lors de l’entretien d’embauche, vous pouvez par contre, indiquer à votre recruteur, que vous avez du mal à monter des marches et qu’il serait agréable pour vous que votre bureau soit situé au rez-de-chaussée ou bien non loin d’un ascenseur.

Un exemple type : modèle de lettre de motivation pour un travailleur handicapé

Quels organismes peuvent m'aider pour trouver du travail ?
Vous devez mettre en confiance votre recruteur

Passons maintenant à la pratique. Voici en exemple, un modèle de lettre de motivation qu’une personne ayant le statut de travailleur handicapé peut rédiger. Evidemment, nous rappelons que le handicap de ce candidat est visible.

Objet : lettre de motivation

Madame, Monsieur,

Je me permets de vous transmettre ma lettre de motivation ainsi que mon CV afin de postuler à l’annonce relayée sur le site XXX.

Ayant obtenu mon diplôme de secrétaire au sein de l’école XX, je souhaiterais intégrer vos équipes.

Forte de mes différents stages au sein de plusieurs administrations, je suis très réactive et  polyvalente. La rigueur, l’organisation et le respect des horaires sont pour moi primordiaux.

Je maîtrise les logiciels tels que Word, Excel qui me permettent de travailler très méthodiquement. Motivée, patiente mais aussi très disponible, je me sens capable de réaliser toutes les missions décrites dans l’annonce.

Je tiens à souligner un point important : je suis reconnue comme travailleur handicapée. Je suis néanmoins parfaitement autonome et capable de travailler en tant que secrétaire. Mon handicap se situant au niveau de mes membres inférieurs, il n’est en aucun cas un frein dans le bon déroulement de mes missions.

J’espère avoir retenu votre attention. N’hésitez pas à me contacter.

Madame, Monsieur, veuillez agréer mes salutations les plus distinguées.

Etre en situation de handicap n’est pas un frein à l’emploi ! Vous êtes capable de trouver du travail et de le conserver. Le tout est de valoriser vos compétences lors de l’écriture de votre CV, de votre lettre de motivation mais aussi durant l’entretien. Le recruteur doit être en confiance et vous devez faire votre propre promotion.

 

AGEFIPH Opcalia Cap emploi MEDEF APRR Groupe IGS Crédit Agricole IRAM Renault Trucs

Mentions légales